puce-blj.gif (1014 octets)L'exposition « Les vieux métiers » vous est proposée grâce à la collection de Jean-Denis FAUCQUENOY.

puce-blj.gif (1014 octets)Vous y trouverez une vingtaine de reproduction de CPA sur les vieux métiers de la rue.

Le rempailleur de chaises

« Rempailleur de chaises, voilà l'rempailleur! »

puce-blj.gif (1014 octets)Il s'installe devant la maison et reprise dossiers et fonds de chaises. Il ne voit le monde que de dos ou par derrière, ce qui ne l'empêche pas de gagner sa vie en mettant les autres sur la paille!

rempailleur.gif (7694 octets)puce-blj.gif (1014 octets)Vers 1900, seuls les sièges ordinaires continuaient à être garnis de paille. On employait à cet effet la paille de seigle blanche au soufre. Le rempailleur apprêtait des brins qu'il égalisait et disposait suivant la dimension nécessaire. Il les battait à l'aide d'un battoir en bois afin de les préparer à la torsion qu'ils allaient subir ; celle-ci était plus prononcée au milieu, là où les brins étaient les plus serrés.

Décrotteur-commissionnaire

decroteur.gif (6089 octets)puce-blj.gif (1014 octets)Le métier de décrotteur exigeait un très modeste capital : une petite sellette pour reposer le pied, un méchant chiffon pour ôter la boue, une décrottoir pour enlever ce que le chiffon avait laissé, une polissoire pour étendre la cire.

 

Les CPA sur les vieux métiers

puce-blj.gif (1014 octets)01 - Le rempailleur de chaises.
puce-blj.gif (1014 octets)02 - La Matelassière.
puce-blj.gif (1014 octets)904 - Le décrotteur - commissionnaire.
puce-blj.gif (1014 octets)403 - Vanniers ambulants.
puce-blj.gif (1014 octets)15 - Marchand de coco.
puce-blj.gif (1014 octets)400 - Le Rémouleur.
puce-blj.gif (1014 octets)456 - Cordiers.
puce-blj.gif (1014 octets)419 - Marchande de légumes.
puce-blj.gif (1014 octets)417 - Marchandes de lacets.
puce-blj.gif (1014 octets)412 - Marchand de brioches.
puce-blj.gif (1014 octets)303 - Montreur d'ours des Pyrénées.
puce-blj.gif (1014 octets)410 - Ramoneur.
puce-blj.gif (1014 octets)451 - Maréchaux Ferrants.
puce-blj.gif (1014 octets)15 - Bourreau.
puce-blj.gif (1014 octets)17 - Marchand d'oublies.
puce-blj.gif (1014 octets)475 - Marchands de Marrons.
puce-blj.gif (1014 octets)6 - Rémouleur ambulant.
puce-blj.gif (1014 octets)12 - Tonnelier.
puce-blj.gif (1014 octets)18 - Marchand de « Plaisir ».

La matelassière

puce-blj.gif (1014 octets)La Seine, cette grande avenue fluviale qui traverse¨Paris, a connu une activité que nous avons du mal à imaginer aujourd'hui. Les ports Saint-Bernard, Saint-Nicolas, de la râpée, le port au blé au pied de l'Hôtel de Ville connaissaient un trafic considérable.

matelas.gif (8096 octets)puce-blj.gif (1014 octets)L'essentiel de ce qui était nécessaire à la vie des Parisiens arrivait par voie d'eau. Il était donc normal que toutes les berges de la Seine soient envahies par les marchands et les artisans, comme ces matelassières qui recevaient leur matières premières : laine, crin, plumes, par chalands.

puce-blj.gif (1014 octets)Elles pouvaient également laver sur place laines et toiles à matelas dans l'un des nombreux bateaux-lavoirs amarrés à quai.

Mise à jour le : 10/07/1999 Page suivante puce-haut.gif (600 octets)